Nue sans maquillage (ou presque)

Vendredi matin, un matin de semaine comme les autres, son rush, sa course… Un matin où j’ai failli à la règle d’or qui consiste à être prête avant le réveil de la maisonnée. J’y était presque, en aidant Petite Chérie à se brosser les dents je finalisais ma prépa en appliquant ma crème miracle Rosaliac. Ensuite hop on finalise les sacs, hop on enfile les manteaux, hop on monte en voiture, hop on se met en route, et hop un coup d’oeil au rétroviseur et HOP HOP HOP… mini douche froide du matin… je réalise que je ne me suis pas maquillée.

Cela peut sembler totalement anecdotique, cela peut sembler bien futile, mais ma réaction à ce moment là, cet espèce de sentiment de mini panique m’a fait réfléchir sur ma relation au maquillage, à ce petit coup de pouce non-naturel que j’utilise au quotidien.

En me voyant dans le miroir j’ai réellement hésité à faire demi tour, mais ce n’était juste pas envisageable, avouez, arriver en retard au travail à cause d’un maquillage manqué, no way.

J’ai dû alors me faire à l’idée d’arriver au travail non maquillée et d’affronter cette journée en mode « nude ». Non pas que je me maquille à outrance, que du contraire, c’est plutôt très très discret. Mais ce coup de crayon et mascara qui soulignent le regard, ce blush qui donne bonne mine, ces petites astuces qui font oublier les nuits courtes et me donnent un air tout de suite plus « frais » sont mes alliés chaque matin depuis quelques années (depuis que je suis maman surtout, bah forcément). Et de ne pas les avoir avec moi m’a vraiment donné l’impression de me sentir nue. Un peu fou n’est-ce pas!?

Et pourtant, le reflet dans le miroir, cette mine au naturel (un peu aidée par Rosaliac c’est certain) et surtout ce regard frais  m’ont donné envie de tester ce look sans maquillage plus souvent. Parce que je suis encore jeune et que finalement je trouve un peu fou de ne plus être capable déjà (!?) de sortir sans maquillage et d’avoir en quelque sorte honte de me présenter de la sorte. Bon, j’avoue, j’ai été aidée par mon meilleur ami le rouge à lèvre ( et un rouge, un vrai !) qui a sauvé la mise. Mais tout de même, je me suis promis de tester le NUDE régulièrement pour arrêter de trop me cacher derrière trop d’artifices et surtout pour être bien dans mes baskets au naturel. M’aimer moi, tout simplement. C’est si important.

Et vous ? Habituée du nude ? ou plutôt accro au maquillage ?

*** Belle soirée ***

[crédit photo : La Roche Posay & Chanel ]

* Laisser un commentaire *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s