#belgomums : nos FAILS de maman

20160825-baie-de-somme-361

Octobre touche bientôt à sa fin et je prends enfin le temps de rédiger ce post pour participer à notre thème #Belgomums : révéler un peu nos fails de maman. Parce qu’on n’est pas parfaites, parce qu’on a toutes des histoires drôles (ou moins drôles) à raconter, de celles qui au moment-même nous on fait perdre toute contenance et qui peut-être nous font sourire aujourd’hui. De celles qui grâce à l’effet de groupe nous montrent qu’on a toutes nos moments down où on n’assure pas sur tous les fronts et que finalement c’est plutôt rassurant aussi…

***

Je me revois et je ressens limite encore mon petit sourire qui devait se lire sur mon visage quand, lors de la réunion des parents de la deuxième rentrée de ma chérie, les institutrices nous ont expliqué le concept de « collation collective ». L’idée, chaque jour de la semaine est classé par type de collation (fruits, soupe, produits laitiers, biscuits, etc.) et chaque jour un enfant apporte la collation pour toute la classe. Jusque-là vous me suivez n’est-ce pas, facile. Et au passage, très chouette concept qui permet à nos petits de faire des découvertes gustatives et oser goûter de tout. Chaque mois le planning est distribué et il suffit donc a priori de noter qu’une seule date dans l’agenda. Facile.

J’ai donc souri lorsque les institutrices ont également demandé de tous apporter un paquet de biscuits en dépannage. Pour les jours où l’enfant désigné pour la collation serait absent, aurait eu le moindre soucis, ou… aurait tout simplement oublié. Oublié ??!! Mais comment pouvait-on arriver à oublier la collation de toute la classe alors qu’on ne doit y penser qu’une seule fois sur le mois (fut ma première réaction) !

Oui, enfin oui…

Je me revois encore le mardi matin 2 ou 3 semaines plus tard lire sur le calendrier que le lendemain matin le D-day était arrivé ! Ma petite chérie allait pouvoir apporter la collation à tous ses copains ! J’ai dû y penser plusieurs fois sur la journée, me demandant quel produit laitier prendre, ne pas oublier le lait de soja, à la fraise ou au choco ? Bref. Je ne m’explique pas l’amnésie qui a du suivre ce jour-là à partir du moment précis où j’étais partie faire les courses.

Je me revois arriver en retard devant la classe le D-DAY, voir la tête de ma chérie se décomposer devant la porte fermée à clé, la rassurer, traverser l’école en courant, grimper les 3 étages pour arriver à la salle où tous les petits de son année étaient rassemblés pour un pestacle. Vite vite on entre-ouvre la porte, vite ma puce va te glisser au premier rang, non tu sais ce n’est pas grave, ça a à peine commencé. « Ah bonjour Madame, vraiment désolée pour le retard ce matin… » et l’instit de me répondre qu’il n’y a pas de soucis mais « par contre vous avez bien la collation ?« 

Toujours amnésique, je ne comprends vraiment pas sa question. La collation ? Pourquoi donc on est mercredi, à 10h ce sera la collation collective (qui visiblement ne me concerne pas) et à midi la journée est finie non ? C’est pas ça le mercredi ?

« Oui bien sur, mais avez-vous bien la collation collective pour toute la classe ? vous savez c’était votre jour aujourd’hui ? »

movies amelie le fabuleux destin damlie poulain audrey tatou

A cet instant précis je me suis littéralement liquéfiée devant cette brave institutrice. Incapable de prononcer un mot, les larmes coulaient sur mes jouent et je n’en menais vraiment pas large. Elle a directement compris que la situation était critique et a tenté de me rassurer « non mais vous savez ce n’est pas grave, ça arrive, et puis on a les biscuits de dépannage on va se débrouiller ».

Vous le revoyez mon sourire presque ironique de la réunion des parents au sujet de ces maudits biscuits ? Oublier ??!! Nan mais comment est-ce possible quoi !!

Et bien BANCO madame, oublié du premier coup ! Voilà, ça c’est fait ! Sous vos applaudissements !

Inutile de préciser que j’ai retraversé l’école dans un brouillard complet, entrain de me vider de toutes les larmes que mon corps pouvait produire, que j’ai continué de pleurer au supermarché où j’avais foncé illico presto pour vider leur stock de lait chocolaté, lait à la fraise, lait de soja, gobelets et serviettes assorties. Qu’une fois revenue à l’école pour déposer la gargantuesque collation collective devant la porte de la classe je n’en menais toujours pas large et que je ne sais à vrai dire pas trop comment j’ai pu me recomposer pour ensuite arriver solidement en retard au travail et affronter ma journée. Après tout il ne devait être sans doute que 9h30 du matin et j’étais juste bonne à mettre au lit !

Avec la distance aujourd’hui je me dis que je me suis certainement mise dans un état absolument excessif. Qu’après tout, ces biscuits de dépannage portaient si bien leur nom. Mais bon dieu ce que mon orgueil en a pris un coup ! Bon dieu que je m’en suis voulue d’avoir tant crâné à leur sujet tellement j’étais en mode « maman parfaite ». Parfois on peut se planter, c’est la vie. Je l’ai appris, je l’apprends encore tous les jours quand cette maudite culpabilité m’envahit au sujet de certaines choses importantes et d’autres qui le sont franchement moins. J’ai peut-être tendance à mettre la barre très très (trop) haut alors que finalement pour mes enfants, même quand j’en fais moins c’est tout aussi bien (voir même mieux car je suis certainement moins sous pression).

Pour le clin d’oeil, c’est au tour du petit frère cette année d’avoir rejoint cette classe et son concept de collation collective. Moins de pression pour moi et plus de coolitude oui, mais vous vous doutez bien que je n’épargnerai aucune alarmes, rappels, post-it pour m’éviter de revivre ce maudit gros fail…

Allez, à votre tour les mamans,

n’hésitez pas à partager vos anecdotes, on va dire que c’est dans un but thérapeutique, ça fait plutôt un bien fou de se raconter ces mauvais souvenirs !

Et si vous voulez en lire d’autres, filez sur notre page Facebook Belgomums pour découvrir les confessions des copines !

Aller, fail ou pas, on l’est toutes quand même des wonder mums !

2 thoughts on “#belgomums : nos FAILS de maman

* Laisser un commentaire *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s