Cette capacité d’émerveillement

Nous avons pris ce chemin 2 voir 4 fois par jour pendant une semaine. Le chemin du chalet pour ensuite partir profiter de la montagne et skier.

Et il n’y a pas eu UN jour, pas UN trajet où vous ne vous êtes pas arrêtés 5 fois ou 20 fois.

Il y avait toujours un détail, une question, un « maman tu as vu ??!! », un « maman tu imagines si … » (on est beaucoup bôoooocoup dans les « maman t’imagines » pour le moment).

Il y a eu les « maman pourquoi ? ». Pourquoi il a neigé autant cette nuit ? Pourquoi la neige a fondu sur la balançoire ? Pourquoi il neige aujourd’hui ? Pourquoi il neige pas aujourd’hui ?

Maman t’imagines si on prend un peu de neige et qu’on la met au frigo ?

Maman t’imagines si je monte jusque là-haut et que je me laisser rouler jusqu’en bas ?

Maman t’imagines si il neigeait comme ça dans la maison ? (suivi d’un éclat de rire totalement communicatif)

Maman je peux faire l’ange dans la neige ? (non mon chéri, tu risques d’être trempé et il n’est que 9h du matin)

Sans oublier aussi les :

Oh maman tu as vu le beau caillou ? Je peux le prendre dis ? Je l’adooooore trop ! (et je confirme que nous sommes rentrés de la montagne avec outre la médaille de ski, le plan des pistes, les folders d’autoroute ET chacun SON caillou…)

Maman tu as vu ? c’est là qu’on a joué hier ! (oui forcément, entre hier et ce matin non je n’ai pas oublié ^^)

Les premières fois, maudites mauvaises habitudes d’adultes stressés et perpétuellement pressés (ben tu comprends quand même, on a cours de ski quoi, pas que ça à faire, et puis ce chemin, ça va hein, c’est pas non plus le plus beau chemin du monde si ?), les 50 arrêts en chemin m’ont sans doute agacé un peu.

Et puis je me suis prise au jeu. Totalement.

Et je me suis surtout surtout émerveillée de LEUR émerveillement. De cette capacité permanente à s’enthousiasmer de l’ordinaire. De cette curiosité sans faille et ce questionnement sur les grandes et les petites choses. Ces yeux qui pétillent pour un caillou coincé dans la boue et cette capacité à voir le beau là où on ne le soupçonne pas.

Merci mes chéris <3.

Merci de m’avoir appris à ouvrir les yeux et voir autrement ❤

* Laisser un commentaire *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s