Le cours de piscine

Depuis plus d’un an maintenant, le mercredi est consacré à un petit peu moi le matin et beaucoup aux enfants le reste de la journée. Le mercredi j’endosse donc mon look sporty mama (qui pourtant n’a pas été assez souvent courir ou à la salle) et je joue à maman taxi. Comme mes parents l’ont fait avant pour moi. J’ai toujours mesuré cette chance et je mets un point d’honneur à le faire à mon tour pour mes enfants. Par contre… force est de constater que ce n’est sans doute pas si grave si je préfère siropter un cappucino maison en feuilletant un magazine après les avoir déposés à l’école plutôt que d’aller transpirer à la salle de sport.

Mon sport et bien voyez-vous, je le fais, et casi apnée de 11h30 à 16h ^^. Entre les récupérer à la sortie, vite rentrer manger, vite changer la grande en danseuse, vite arrêter le petit qui se déshabille aussi, vite aller au cours de danse, vite aller faire les courses avec le petit, vite reprendre la grande à la danse, vite aller à la piscine, vite vite vite. B R E F. Du sport je vous dis !

Et au milieu du mercredi après-midi, il y a le COURS DE PISCINE. Véritable épreuve institution pour les initiés, il méritait bien que je vous raconte cela en détails !

***

12h45 : il faut démarrer absolument maintenant sinon on arrive en retard à la danse. Mince je n’ai pas préparé le sac de piscine !

12h47 : où sont les maillots ? Ah celui de la miss est toujours dans le sac de piscine de l’école de lundi. Il est sec ? OK il est sec, on le prend !

12h52 : on démarre, on va arriver en retard !

/// cours de danse /// interlude au supermarché /// raisonner le petit 4 ans que NON chaque semaine on ne va PAS acheter tout le rayon de chocolats KINDER, merci /// on sourit à la dame pendant que le petit pleure de désespoir /// tout est sous contrôle. Stop.

14h05 : Elle fait un peu d’excès de zèle Madame Marion non ? On va être en retard à la piscine !

14h07: Ah enfin voilà les petites ballerines ! Allez zou vite, on retire les chaussons, on enfile les baskets et la veste et hop en voiture Simone !

14h35 : Arrivée à la piscine ! Maman j’ai faim. Maman j’ai soif. Moi aussi j’ai soif en fait. J’avais pas mis une bouteille de rosé d’eau dans le coffre ?

14h37: Arrivée dans le hall de la piscine.
Option PRINTEMPS-ETE : tu es en nage déjà de la course que tu as commencée à la sortie de l’école à 11h30, tu rentres dans ce hall et tu sens les émanations de chlore, la vapeur, la chaleur t’envahir et tu suffoques.
Option AUTOMNE-HIVER : sous ta doudoune-écharpe-bonnet tu es en nage déjà de la course que tu as commencée à la sortie de l’école à 11h30, tu rentres dans ce hall et tu sens les émanations de chlore, la vapeur, la chaleur t’envahir et tu suffoques, tu crèves presque en fait et tu retrouves tes esprits de justesse si tu arrives à retirer ton manteau dans un temps inférieur à 5 secondes.
(J’ai testé l’option je sors de la voiture par -2 degrés en plein décembre, l’aventurière qui sommeille en moi a préféré risquer la pneumonie en traversant le parking en pull plutôt que de perdre connaissance dans le-dit hall irrespirable)

14h40 : aller les enfants, comme toutes les semaines, on retire manteau, baskets et chaussettes (et maman aussi) pour accéder aux vestiaires, aller hop hop, on se dé-pêche.

14h42: il nous reste 3 minutes aller, un effort ! Vite, ouf, j’ai bloqué la porte du vestiaire de justesse avant que le petit ne s’enferme dedans. Maman tu m’aides ? Maman j’arriiiive pas. Non on ne grimpe pas sur la tablette. Aie. ben oui ça glisse, le sol est trempé en même temps. On attend son tour à la douche, tu vois bien que le petit garçon était avant toi et n’a pas fini. Si, la douche c’est obligé avant. Non on ne se savonne pas avant le cours. Et on dit bonjour à la maman du petit garçon, (elle, vraiment je ne sais pas comment elle fait pour traverser ce moment aussi challenge, les enfants qui ne collaborent forcément pas assez, et l’environnement suffocant et hostile. Mais comment fait-elle pour être aussi lookée et coiffée et avoir l’air aussi zen ?!).

14h45 : ils sont dans l’eau avec leur prof respectif et je peux respirer. Un peu. Ou presque. Toujours garder un oeil sur le petit car il a la fâcheuse tendance à plonger quand le prof tourne le dos. Répéter en boucle « je garde le contrôle, non je ne vais pas hurler si il tombe dans l’eau, je vais calmement prévenir le prof ». Bon il est temps de regarder la grande qui assure et qui va, à raison, rouspéter si je ne la regarde pas autant que son petit frère ! Bravo ma chérie, c’est magnifique ! (Et je le suis, fière de les voir se débrouiller comme ça ! Entre celui qui n’avait aucune conscience du danger qui arriver à retourner près du bord tout seul et ma grande qui était tétanisée à l’idée de rentrer dans une piscine et qui nage comme un vrai petit poisson ! Une véritable fierté, même au prix du stress intense. Et de la suffocation.)

Car j’ai oublié de vous dire, bien entendu que si déjà dans le hall vous êtes à 2 doigts de perdre connaissance, ce n’est qu’une mise en bouche avec ce qui vous attend au bord de l’eau ! Malheur à celle qui viendrait en pull ou robe sans pouvoir retirer une couche. En sachant qu’une fois le 1/4 d’h de cours terminé, il s’agit après de les laisser jouer 15 minutes sous la surveillance des parents. Ah tu croyais te reposer au bord de l’eau tranquille pendant qu’ils barbotent ? Que nenni ! Il s’agit maintenant de s’assurer que le petit garde ses brassards et ne se noie pas, qu’accessoirement ils ne dérangent pas le cours suivant, que tout aussi accessoirement ils n’assoment personne en lançant des jeux dans l’eau, qu’il ne trempe pas entièrement les parents au bord de l’eau (les parents ? les mamans ! soyons franche, il y a une majorité de maman ou mamy très courageuses), qu’ils ne se fâchent pas pour qui-aura-la-bouée-multicolore, etc.

On les regarde avec le sourire, on serre les dents très fort pour ne pas effrayer l’assemblée par des hurlements incontrôlés à chaque coup de stress. Et on répète en boucle en souriant à la dame à côté, en lançant des regards complices aux profs « garder le contrôle, garder le contrôle », en se demandant inlassablement, chaque semaine, si les autres mamans jouent exactement le même rôle de composition ou si ELLES, elles arrivent réellement à traverser ce cours de piscine en ETANT aussi zen qu’elles en ont l’air !??!

Aller, je file c’est mercredi et belle journée à tous et un bisou à toutes celles qui ont piscine cet aprem 🙂

6 thoughts on “Le cours de piscine

  1. Avec la piscine de Nivelles en travaux depuis des… années, j’ai repoussé la piscine pendant longtemps. Mais là, Basile a 7 ans et ne sait pas encore nager, il va falloir que je me jette à l’eau 😉
    Le rythme effréné chez nous c’est le samedi. Et encore, Camille n’a pas encore d’activité. Ca promet l’an prochain 😉 N’empêche, quelle organisation il faut!

  2. Bien marrant!
    Et puis, il y a les mamans qui travaillent toute la journée et qui n’ont pas le « plaisir » de vivre tous ces moments intenses!

* Laisser un commentaire *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s