Et puis la magie…

Je me souviens encore de cette chaude journée de mai, il y a 7 ans. Jeune maman je revenais pressée de ma journée de travail (que je venais de commencer). Entre fatigue et stress, je n’avais qu’une hâte, retrouver mon bébé à la crèche. Vous savez, quand tout votre corps n’est qu’impatience de glisser votre tête dans ce petit cou. L’inquiétude de savoir si tout s’est bien passé, si elle avait bien dormi, bien mangé. L’impatience viscérale de la serrer fort contre moi.

Et c’était le cas. Tout allait bien et je me souviens encore du grand sourire de la puéricultrice me tendant un petit paquet avec un sourire jusqu’aux oreilles « et voilà le petit cadeau pour maman !« .

Et là, la surprise. Effectivement, 2 jours plus tard c’était la fête des mères. MA première fête des MAMANS. Et j’avoue que autant les poèmes et bricolages de l’école ramenés par nos petites têtes blondes sont une évidence, je n’avais pas pensé une minute recevoir un cadeau de mon bébé tout juste rentré en crèche 2 semaines auparavant ! Secrètement j’espérais un petit geste symbolique de l’Amoureux, mais de la crèche et donc de mon bébé, je ne m’attendais pas à recevoir un cadeau.

La jolie et merveilleuse surprise donc !

Un grand classique, le petit peton de ma douce en peinture ❤ .

7 ans plus tard, je me souviens encore de toutes ces émotions qui m’ont traversées ce jour-là. Cette fierté. Vous savez, celle qui parfois nous arrive comme une claque (positive !). Je suis Maman ! Je suis Ta Maman ! Pas que nous aurions oublié non. Mais ces moments de la vie où la maternité, ce rôle incroyable nous envahit et nous possède avec une force indescriptible ! Ou nous prenons entièrement conscience que ce lien envers ce petit être nous définit et prend possession de nous.

Ce premier cadeau bricolage, le premier d’une longue série, de ceux qui valent de l’or !

Tout ceci m’est revenu alors que je récupérais mes enfants à l’école mercredi midi avant ce loooong weekend. Qu’il est difficile d’ailleurs de tenir jusqu’à dimanche pour ces pauvres petits ! Entre ma grande qui portait son sac-cadeau sans que je puisse y jeter un œil, fière comme un paon et le sourire malicieux sur les lèvres… Et mon petit qui prétendait ne rien cacher derrière son dos tout le long du chemin… Et enfin ce moment où j’ai dû attendre pratiquement hors de la maison le temps qu’ils aillent cacher les cadeaux (« surement sous ton lit maman, mais tu ne peux pas regarder, promis ? »).

La magie de l’enfance. La magie qui envahit ma vie d’adulte grâce à eux. Et mon rôle de maman qui surgit tantôt avec tout son sérieux, toute sa puissance, toutes ces 1001 facettes qui viennent rythmer et colorer mon quotidien ❤ .

Un commentaire sur « Et puis la magie… »

* Laisser un commentaire *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s