Maman, tu es magnifique !

Elle m’a vue avec son coeur et tout son amour pour sa maman.

Alors que je venais quelques secondes avant d’avoir un jugement plutôt sévère devant le miroir.

Il faisait tellement chaud, on avait même sorti une petite piscine sur la terrasse. Je ne pouvais décemment pas me cacher sous des fringues dans mon propre jardin alors que je venais de mettre les petits en maillot.

Elle m’a dit « maman, tu es magnifique », pas « maman, ton maillot est magnifique ». Car elle a vu avec son coeur sa maman dans un bikini turquoise peps qui date d’une lointaine escapade à Barcelone durant mon Erasmus (les fameux à cordes que je nouais tout serré alors…).

Alors que de mon côté je ne pouvais m’empêcher de trouver le deux pièces et son bleu tout aussi canon qu’à l’époque et pourtant mon corps transformé. La jeune fille de 22 ans d’alors s’est depuis métamorphosée en maman de deux magnifiques enfants…

Elle m’a regardé admirative et pleine de tendresse. C’était l’été dernier et pourtant je ressens encore la vague d’amour qui m’a envahie ce jour-là. A ce moment précis. Elle ne me quittera pas c’est certain. Elle ne se doutera jamais du bien qu’elle m’a fait avec ces quelques mots. Et tout cet amour. Brut. Elle n’a pas vu les larmes aux coins de mes yeux.

Quelques secondes plus tôt, je venais d’une fois de plus me juger devant le miroir. On n’a plus forcément son corps de jeune fille de 22 ans quand on en a 35 et deux beaux enfants…

Elle n’a rien vu des kilos en trop, du manque de tonicité, des traces que mon corps porte des grossesses, des hanches plus larges qu’à l’époque,… RIEN. Car j’imagine que dans son coeur d’enfant, cela n’a juste aucune espèce d’importance.

Et moi qui sais pourtant… je sais les années à danser et surtout celles à ne plus danser qui ont marqué mon corps, je sais ces deux grossesses rapprochées qui ne l’ont pas épargné, je sais cette loterie durant les grossesses qui fait que la peau de certaines dégustera plus que d’autres, je sais ces deux fois 9 mois à porter mes merveilleux bébés, je sais tout ce que mon corps a été capable de faire et supporter, que ce soit durant les longues heures de travail, et surtout aussi par la suite, la fatigue, le manque de sommeil, l’inquiétude et comme je l’ai usé et je l’use depuis.

Je sais tout ça, alors bon dieu pourquoi n’ai-je pas autant d’amour en moi et envers moi, et tout simplement de la bienveillance envers la femme et la mère que je suis aujourd’hui, pour aussi me dire, tout simplement : tu es magnifique !

2 commentaires sur « Maman, tu es magnifique ! »

  1. Ton texte m’émeut aux larmes… Oui, qu’il est bon et beau ce regard de nos petits… Et qu’il est juste aussi ! Notre société valorise tant les corps de 22 ans, ceux qui n’ont encore rien vécu… Alors que ce sont justement les corps qui ont vécu, qui ont donné, qui ont transmis … qui sont les plus beaux… Soyons chacune notre meilleure amie 😉 Merci pour ton si joli texte …

    1. Merci ma belle ! Oui tant d’amour ça fait vraiment du bien. Et comme tu dis, soyons notre meilleure amie, j’aime beaucoup cette formule. J’avais lu un article il y a quelques temps qui comparait justement la manière très sévère dont on peut se juger alors qu’on ne ferait pas pareil pour notre soeur, une amie, etc. Gros bisous

* Laisser un commentaire *

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s